Plan Epargne Retraite Populaire (PERP)

Vous allez bientôt être à la retraite ou vous êtes à la retraite ? Sachez qu’il existe un produit d’épargne appelé Plan d’Epargne Retraite Populaire (PERP) qui va vous permettre de bénéficier d’un revenu régulier supplémentaire.

Il a été créé lors de la réforme des retraites en 2003 par la loi dite loi Fillon.

Comment souscrire un PERP ?

Vous pouvez dans un premier temps vous adresser à votre banque comme par exemple : la Caisse d’Epargne, le Crédit Agricole, LCL… ou à une compagnie d’assurance, ou à un organisme de prévoyance.

Il n’y a pas de condition d’âge pour ouvrir ce plan, cependant il est préférable de l’ouvrir pendant que vous êtes encore en activité.

Lorsque vous ouvrez ce plan, il convient de choisir si vous optez pour une rente viagère différée, une constitution d’une épargne qui sera ensuite convertie en points de rente ou la constitution d’un capital converti en rente viagère.

Quel est son fonctionnement ?

Il a pour but de vous permettre d’obtenir une rente viagère en complément de votre retraite.

Les versements peuvent être libres ou programmés, sans conditions de montant.

Est-il possible de débloquer les fonds ?

En principe, vous ne pouvez débloquer les fonds de votre PERP qu’une fois que vous êtes à la retraite. Cependant, il est possible de récupérer votre épargne par anticipation dans les cas suivants :

  • Invalidité,
  • Décès du conjoint,
  • Expiration des droits aux allocations chômage,
  • Surendettement,
  • Cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.

A noter : dans le cas où vous décéderiez avant votre retraite, la rente pourra être versée sous la forme d’une rente viagère à votre conjoint.

Quelle est sa fiscalité ?

L’argent versé sur le PERP sont déductibles des impôts.